Présentation

Nous sommes Hugues & Xavier, deux passionnés par la culture des légumes, l’agroécologie et engagés pour une agriculture à taille humaine ! Nourris par plusieurs années de formations et d’expériences professionnelles en maraîchage biologique, nous mettons toute notre énergie pour construire une ferme qui réponde aux défis sociaux et environnementaux du XXIème siècle… humblement mais avec détermination !

Dès 2021 l’équipe s’est étoffée avec l’arrivée d’Edouard, puis Jérôme. Mais aussi Renaud , Isa et de nombreuses autres paires de bras bien utiles !

Nous avons trouvé le terrain de nos rêves, à Pontcharra (Isère) entre 3 massifs : Belledonne, la Chartreuse et les Bauges. C’est dans cet écrin de montagnes qu’est né le GAEC Plantzydon !

Plantzydon, c’est quoi ?

Plantzydon est un projet de ferme, en maraîchage biologique, sur une surface de 4 hectares autour du captage d’eau potable de Pontcharra. Le projet :
✓ produire des légumes frais toute l’année : des courgettes à la ciboulette, du poivron au potimarron, du radis au brocoli… la plus grande diversité possible !
✓ et de façon complémentaire : des fraises pour vous régaler, et au printemps des plants pour vos jardins et balcons ;
✓ vendre nos produits en circuits courts : à la ferme, via des paniers et en magasins de proximité.

Au démarrage, tout était à construire : les serres, le réseau d’irrigation, les espaces de stockage, un espace bureau, le matériel agricole, etc. Des chantiers collectifs et un financement citoyen ont permis de lancer le projet sur de bons rails et d’associer un grand nombre de personnes à cette aventure !

Une ferme de proximité

Entre Grenoble et Chambéry, au cœur du Grésivaudan, la ferme se situe aux portes du centre-ville de Pontcharra. Nous sommes inspirés par les maraîchers qui à partir du XIXe siècle entouraient les villes afin de nourrir leurs habitants. Construire une meilleure autonomie alimentaire de nos territoires est essentiel !

Une agriculture protectrice de l’environnement et régénératrice des sols

La ferme Plantzydon est en cours de certification « agriculture biologique », donc excluant tout engrais et traitement issu de la chimie de synthèse. Cet objectif est d’autant plus essentiel que le projet se situe dans la zone de protection du captage d’eau potable du « Pied des Planches » alimentant plus de 7 000 habitants. La commune de Pontcharra et la Communauté de commune du Grésivaudan souhaitent préserver la qualité de la ressource en eau autour de ce captage.

L’agriculture biologique cherche à faire « avec le vivant » plutôt que « d’aseptiser » le sol et les cultures. Cela implique notamment pour nous :
• de respecter la microfaune avec des pratiques de travail superficiel du sol ;
• de régénérer la vie des sols en augmentant le taux de matière organique (engrais verts et apports de compost) ;
• de renforcer la biodiversité sur l’ensemble de la ferme par l’implantation d’espaces refuges : haies, arbres, mares, bandes fleuries, etc.

Richesse des saveurs et diversité des variétés cultivées

Pour le plaisir des papilles, nous sélectionnons des variétés pour leur goût, leur originalité et non seulement leur productivité. Des variétés anciennes de tomates, mais aussi des carottes bariolées, des aromatiques variées, des salades mélangées, fraîches, piquantes ou croquantes !

=> Pour maîtriser l’ensemble de la production, nous réaliserons progressivement nos propres plants en pépinière. C’est un atelier exigeant tant pour le temps de travail, le matériel et les compétences à acquérir.

=> Nous voulons participer à conserver la diversité variétale et génétique des légumes cultivés. Il s’agit de faire vivre ce magnifique trésor, hérité des centaines de générations de paysans qui nous ont précédés !

Une agriculture à taille humaine

Attentifs à la question de « l’autonomie paysanne », nous fabriquons certains de nos matériels (travail du métal et du bois pour la construction et réparation d’outils) avec des partenaires tel que l’Atelier Paysan, coopérative d’autoconstruction. Nous voulons éviter le « toujours plus gros » avec des machines toujours plus chères.

Nous vendons nos productions en circuits courts (vente directe ou avec un intermédiaire seulement) permettant une rémunération plus juste du travail et contribuant à développer le tissu économique local.